ArpajonMaVieMaVille.fr

Gérard Larcher : “François Fillon est l’homme dont la France…”

Le mardi 13 décembre, Bernard Accoyer, nouveau Secrétaire général, et Gérard Larcher ont tenu une conférence de presse commune à l’issue de la première réunion du Comité politique du parti.

Première réunion du Comité politique du parti

Le Comité politique est composé de Gérard Larcher (président), Christian Jacob, Bruno Retailleau (vice-présidents), Virginie Calmels, François Baroin, Nathalie Kosciusko-Morizet, Thierry Solère, Jean-Frédéric Poisson, Jean-François Copé, Laurent Wauquiez, Isabelle Le Callennec, Bernard Accoyer, Annie Genevard et Gérald Darmanin.

Gérard Larcher Les républicains Comité politique

Déclaration de Gérard Larcher et Bernard Accoyer

Déclaration de Gérard Larcher & Bernard Accoyer – 13 décembre …

Suivez en direct la déclaration de Gérard Larcher & Bernard Accoyer. ????

Publié par les Républicains sur mardi 13 décembre 2016

Les propos tenus lors de la conférence de presse :

« Mon seul objectif est qu’au mois de mai prochain, François Fillon soit le président de tous les Français. Tel est mon but et c’est ce à quoi je m’emploierai. Je ne mollirai pas car François Fillon est l’homme dont la France et les Français ont besoin ».

A peine la première réunion du Comité politique terminée ce mardi soir, Gérard Larcher, son président, n’a pas manqué, lors d’une conférence de presse organisée au siège des Républicains, de montrer, avec Bernard Accoyer, Secrétaire général, toute sa détermination.

Au lendemain de sa victoire à la Primaire de la droite et du centre, François Fillon avait convoqué un Bureau politique extraordinaire lors duquel il a proposé les conditions dans lesquelles la direction de notre Mouvement serait assurée. En l’occurrence par un Bureau politique présidé par François Fillon, deux vice-présidents (Laurent Wauquiez et Isabelle Le Callennec), un Secrétaire général (Bernard Accoyer) et deux Secrétaires généraux-adjoints (Annie Genevard et Gérald Darmanin). Mais également par une Commission nationale d’investiture présidée par Jean-François Lamour et par un Comité politique présidé par Gérard Larcher, président du Sénat et dans lequel siègent tous les candidats (ou leurs représentants) qui ont concouru à la Primaire ouverte de la droite et du Centre ainsi que les vice-présidents, le Secrétaire général et les Secrétaires généraux-adjoints.

Lors de cette première réunion du Comité politique, Gérard Larcher a rendu hommage au travail effectué par Nicolas Sarkozy. « Les choses sont simples. Notre parti Les Républicains est en état de marche, organisé. Il est aujourd’hui à la disposition du candidat François Fillon », apprécie le président du Sénat.

« Aujourd’hui Les Républicains sont en ordre de marche. Ils ont montré leur efficacité. C’est la continuité après le travail de Nicolas Sarkozy et de son équipe. Ce travail va converger vers le travail de l’équipe de campagne de François Fillon pour l’amplifier », acquiesce Bernard Accoyer, Secrétaire général. « Nous avons maintenant à poursuivre ce mouvement populaire de grande ampleur. Nous convergeons tous vers le même objectif : l’élection de François Fillon à l’élection présidentielle. La route sera longue. Mon obsession et notre obsession sera de travailler à la campagne et à convaincre pour que François Fillon l’emporte », souligne Bernard Accoyer.

Après un tour d’horizon « sur le sujets qui pourront nourrir les débats », le Comité politique a évoqué la mise en place des comités de soutien à François Fillon dans chaque département et leur articulation avec les comités de soutien de François Fillon de la société civile.
Gérard Larcher a annoncé que très prochainement des téléconférences seront organisées avec l’ensemble des présidents et secrétaires départementaux des fédérations.
« Dans chaque département nous allons faire du cousu main en fonction des réalités territoriales », souligne le président du Sénat qui a également évoqué la mobilisation des élus locaux, bien au-delà de notre parti « et qui sont dans une relation de proximité avec François Fillon ».

Gérard Larcher et Bernard Accoyer ont profité de cette conférence de presse pour annoncer la tenue, le 14 janvier prochain, d’un Conseil national qui validera, notamment, les investitures accordées par notre mouvement à nos candidats représentant Les Républicains et leurs alliés de la droite et du centre.

Quelques heures après le discours de politique générale prononcé par le Premier ministre Bernard Cazeneuve, Bernard Accoyer, interrogé, y a vu une ressemblance frappante avec le discours déployé par François Hollande lorsqu’il a annoncé son renoncement de concourir à l’élection présidentielle de mai prochain.

« C’est le même plan, la même tactique, la même expression que le début du discours de François Hollande qui nous expliquait que tout va bien. Cela n’est pas la réalité. Ce quinquennat est un échec cuisant qui laisse la France en crise sociale et économique. Ce troisième Premier ministre est là parce que le précédent a empêché le chef de l’Etat de se représenter. C’est une situation institutionnelle inédite. Bernard Cazeneuve ne pourra qu’expédier les affaires courantes. Il n’aura ni le temps, ni les moyens, de lancer quelque politique que ce soit », estime Bernard Accoyer.

Tagged , , , ,

Related Posts

Laisser un commentaire

ZAC des Belles-Vues

Les Républicains

Les Républicains

Nous suivre sur :