ArpajonMaVieMaVille.fr

Tribune pour Arpajon – Bulletin municipal d’octobre 2017 & bilan mi-mandat

Retrouvez l’expression du groupe « Arpajon, ma Vie, ma Ville » diffusée avec le bilan de mi-mandat 2014-2017 au sein du Bulletin municipal :

L’année 2017 est l’occasion de faire un bilan à mi-mandat des décisions du maire et de ses élus. Alors que les promesses auraient pu nous laisser entendre des améliorations, le constat pour Arpajon est tout autre : augmentation des impôts communaux, densification massive du territoire notamment sur la ZAC des Belles Vues (plus de 1 000 logements), mise en place du stationnement payant dans les parkings aériens et souterrains, stationnement anarchique non résolu rue Gambetta et place du Marché, requalification ratée de la porte d’Etampes, manque de végétalisation du projet « cœur de ville », fermeture de nombreux commerces, sous-évaluation des coûts de construction du gymnase Emile Manuel, inaction face à la désertification médicale, manque de détermination face à la fermeture du service réanimation de l’hôpital, volonté de certains élus de voir Arpajon se rapprocher du « Grand Evry »…
Pour la suite du mandat, nous faisons le vœu que la municipalité puisse prendre la mesure des défis qui nous attendent notamment dans la préservation du commerce de proximité et l’amélioration du cadre de vie des Arpajonnais.

Ainsi que la tribune du bulletin municipal d’octobre 2017 :

En Conseil communautaire du 22 juin, la commune a fait voter la levée des réserves du Commissaire enquêteur sur le projet de 1 045 logements de la zone des Belles Vues. Alors que nous subissons chaque jour l’enclavement et la circulation saturée des axes routiers et du RER C, l’étude prévoit environ 1 000 véhicules supplémentaires.
Après l’augmentation des impôts communaux, c’est un nouveau coup dur. Il est certain qu’il aurait fallu penser aux infrastructures avant de lancer ce projet. Les nuisances sonores de la RN 20 nécessiteront des murs anti-bruit, la pollution des eaux et du sol est avérée, 56 hectares de terres agricoles seront sacrifiés, le sol argileux non stable aura des incidences sur les fondations.
Merci à Isabelle Perdereau, Conseillère régionale, et aux élus de la majorité de Saint-Germain-les-Arpajon, pour leurs interventions afin de dénoncer ces problématiques.
Merci aux bénévoles, associations, forces de l’ordre et de secours, exposants, commerçants, services municipaux, qui ont contribué à la Foire aux Haricots. Nos remarques constructives pour la sécurité et le format ont été entendues.

Tagged , , , , ,

Related Posts

Laisser un commentaire

ZAC des Belles-Vues

Les Républicains

Les Républicains

Nous suivre sur :