ArpajonMaVieMaVille.fr

ZAC des Belles Vues : halte à l’urbanisation massive

Ce projet d’urbanisation d’ampleur de la ZAC des Belles Vues avance au détriment des habitants de notre territoire…

ZAC des Belles Vues

zac des belles vues arpajon ollainville

« Ce qu’ils appellent un écoquartier est en réalité le saccage de ce qui fait l’attrait de notre territoire »

  • 56 hectares de terres agricoles sacrifiées (alors que l’on parle de développer l’agriculture de proximité en circuit court).
  • 1 000 logements dans une zone enclavée et éloignée des commerces et des services. Un apport de population qui ne bénéficiera pas à l’activité de nos commerçants de nos coeurs de villes historiques.
  • 2 500 habitants supplémentaires en quête de nouvelles infrastructures publiques (crèches, écoles, collèges, lycées) dans un contexte de pénurie de médecins et d’un hôpital dont le service réanimation a été fermé.
  • 2 000 véhicules en plus sur nos routes déjà bien embouteillées, des trains encore plus bondés, des nœuds de circulation difficiles aujourd’hui et infranchissables demain (échangeur de la N20, rond-point de la Roche, Porte d’Étampes…).
  • Au moins 30% de logements sociaux annoncés sans accès aux transports en commun et aux commerces de proximité.
  • Une bétonisation largement engagée sur Arpajon et accentuée par d’autres projets en cours sur notre territoire qui posera des problèmes notamment concernant l’écoulement des eaux pluviales.

« Ce que nous défendons pour vous : un projet équilibré et raisonné favorisant l’emploi de proximité et la maîtrise de la fiscalité »

  • Maîtriser nos besoins en équipements publics et en pression fiscale en raisonnant la croissance démographique.
  • Favoriser les emplois de proximité en implantant davantage d’entreprises.
  • Respecter l’identité des communes, le projet imposé est démesuré vis-à-vis de la taille actuelle de nos communes.
  • Embellir nos villes, soutenir nos commerçants et favoriser l’accès et la proximité des services à la population.
  • Préserver et soutenir une agriculture locale et la diversifier (maraîchage), tradition de notre territoire rural.

« Ce que nous proposons pour élaborer les projets : de la transparence et du débat »

  • Mettre en ligne l’intégralité du dossier d’aménagement (et pas uniquement des dessins « bucoliques » d’architecte qui ne représentent pas la réalité de 50 hectares urbanisés).
  • Lutter contre toute situation de conflits d’intérêts en imposant aux élus la déclaration d’éventuels conflits d’intérêts (intérêts immobiliers, membres de conseil d’administration de sociétés privées ou d’économie mixte qui sont parties prenantes).
  • Soumettre aux habitants par référendum les projets qui modifient l’équilibre de nos communes.
  • Conduire un développement équilibré et harmonieux des projets d’urbanisme en refusant de livrer aux promoteurs et lotisseurs, le sort de l’avenir de notre territoire.
  • Eviter le bétonnage et le mitage de nos terres agricoles afin de stopper le « tartinage » de lotissements au kilomètre. Pour rappel, en cas d’inondation ce sont nos terres agricoles qui absorbent l’eau…

Tagged , , , , , , , , , , ,

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ZAC des Belles-Vues

Les Républicains

Les Républicains

Nous suivre sur :